Etudes thermiques RT 2012

Des études sur mesure, le conseil fiabitat en plus
Logements neufs et extensions


– En résumé – 


  • ok-rt2012Notre bureau d’étude FIABITAT vous accompagne pendant la conception de votre projet afin de valider les exigences de la réglementation RT 2012 et vous aider à définir l’ensemble des prescriptions du projet (enveloppe et solutions énergétiques)

  • Notre prestation est adaptée pour tout type de projets neufs / extension

  • Dans tous les cas, l’étude s’accompagne d’un travail d’optimisation, afin de trouver les solutions les plus efficientes.

  • Notre coût d’intervention se situe entre 330 euros TTC pour les extensions, à partir de 550 euros TTC pour les maisons, vous pouvez nous consulter via le lien “demande de devis”

Nous intervenons sur toute la France sur le mode opératoire suivant : nous analysons le projet une fois les plans de celui ci validés, nous vérifions ses performances et vous conseillons pour l’améliorer, nous échangeons sur les différentes possibilités afin de valider une solution technique. Nous éditons les attestations et pouvons également vous accompagner plus globalement ultérieurement.

diagramme etapes

Foire aux questions

Qu’est ce que l’étude RT2012 ?


Le respect de la RT2012 est obligatoire pour toute nouvelle construction ou extension d’un logement existant.

rt2012L’étude RT2012 est une étude thermique dite “standardisée”, c’est à dire que son objectif est de valider que le projet de construction respecte différents garde fous sur le niveau d’isolation, la surface vitrée, la consommation d’énergie (voir plus bas : les exigences de la RT2012).

Il existe 2 attestations : l’attestation de prise en compte de la RT2012 qui est jointe du dossier de permis de construire qui vérifie que vous avez initié le travail d’étude, et l’attestation validant le respect effectif de la RT2012, effectué à la livraison du bâtiment et jointe au dossier d’achèvement des travaux.

3 types d’acteurs complémentaires doivent intervenir :

  • Le bureau d’études thermique (fiabitat) : nous réalisons l’étude thermique pendant la phase amont (voir schéma plus haut), nous éditons l’attestation que vous joignez au dossier de permis de construire. Cette étude est mise à jour au fil de l’avancement du projet pour être conforme à ce qui sera effectivement construit. Nous réalisons le rapport d’étude RT2012 standardisé au format PDF et XML.

  • L’opérateur en étanchéité à l’air va contrôler à la livraison du bâtiment le niveau d’étanchéité à l’air du bâtiment, il réalisera un document attestant la conformité de l’étanchéité à l’air par rapport à l’exigence RT2012.
    Voir ici la liste des structures habilitées à faire des mesures d’étanchéité

  • Enfin, un diagnostiqueur (ou un organisme de certification si demande de label) réalise le contrôle de conformité RT2012. Il se déplace sur place et vérifie à partir de vos factures que ce qui a été réalisé correspond aux hypothèses actées par l’étude thermique RT2012 (niveau d’isolation global, systèmes énergétiques, niveau d’étanchéité à l’air réel). C’est lui qui fournit l’attestation de conformité à la RT2012

Les exigences de la RT2012


  • Le besoin de chauffage Bbio
    , en agissant sur la bonne conception du projet, le niveau d’isolation, la réduction des ponts thermiques.
  • La consommation d’énergie primaire Cep, s’entend comme la vérification que la consommation d’énergie pour les postes chauffage / eau chaude sanitaire / climatisation / éclairage / ventilation est inférieure au seuil fixé par la réglementation
  • Le confort estival Tic, qui évalue le risque de surchauffe du bâtiment, en le comparant par rapport à une valeur de référence.

Ainsi que différentes obligations et garde fous. Comme exemple d’obligations, on retrouve

  • Pour les maisons individuelles, une partie de l’énergie pour le chauffage ou eau chaude devra être fournie par une énergie renouvelable (ou installation de production photovoltaïque)
  • La surface vitrée ne pourra être inférieure (sauf dérogation) à 1/6ème de la surface habitable
  • L’étanchéité à l’air doit être contrôlée par une mesure à la fin des travaux (sauf cas spécifique lié à un constructeur engagé dans une démarche qualité).

Le rôle de l’étude thermique est de déterminer le respect de l’ensemble des aspects traités par la réglementation. Cela implique de saisir le projet de construction dans un logiciel de calcul thermique agréé, de renseigner ses caractéristiques détaillées (compositions de parois, systèmes) afin d’éditer un bilan récapitulatif vérifiant le respect de l’ensemble des garde fous.

 

rt2012-bbio

Ou trouver les textes de référence traitant de la RT 2012 ?


Tous les textes de référence sont en accès libre sur le site rt-batiment.fr

La RT2012 est présenté dans les grandes lignes par différents arrêtés fixant les principes généraux des garde fous de la RT. Les arrêtés sont complétés par des fiches d’application permettant d’éclairer comment prendre en compte chaque point.

Que recouvre le contrôle de conformité RT 2012 ?


Ce contrôle est effectué à la livraison du bâtiment. Il s’agit d’un examen qui porte sur 3 aspects :

  • Vérifier que les informations figurant dans l’étude thermique sont conformes (en gros, si nous avons décrit un mur ossature bois avec une isolation en ouate de cellulose, est-ce cela qui a été fait ?). Pour cela, le contrôleur s’appuie sur les fiches des matériaux s’ils précisent des caractéristiques thermiques, et les factures des entreprises (il sera pertinent de demander à l’entreprise de détailler ses factures en y faisant figurer les R des isolants, et le Uw des menuiseries), et nous lui fournissons de notre coté un fichier XML de l’étude thermique du projet, qui lui permet de disposer des données amont.
  • Vérifier que l’étanchéité à l’air est conforme, au moment de la réception. Vous faites appel à un professionnel qualifié qui effectue une mesure à ce stade, et si l’étanchéité à l’air est conforme il vous remet un certificat validant ce point. Le contrôleur technique va juste vérifier que vous avez ce certificat. Il est assez fréquent que le contrôleur propose les 2 missions : tests d’étanchéité et contrôle de conformité RT2012
  • Vérifier que les systèmes énergétiques décrits sont posés et conformes aux prescriptions. La encore, il faut conserver trace des données techniques du chauffage / Eau chaude / Ventilation afin d’assister si besoin le contrôleur. Normalement si nous avons vérifié en amont les systèmes, c’est une formalité.
  • Selon les cas de figure, le contrôle peut porter sur d’autres points. Par exemple, si dans l’étude thermique, des réseaux étanches à l’air sont renseignés pour la ventilation, le contrôleur peut vous demander un test d’étanchéité des réseaux aérauliques. En général, si l’étude thermique est conforme avec une bonne marge de manœuvre, il n’est pas nécessaire de prendre ce genre d’hypothèses car elles ont un coût.

Je souhaite construire une extension, quelles règles respecter ?


Vous êtes soumis à la RT2012 mais depuis le 1er janvier 2015, les règles ont été nettement assouplies pour les extensions. Les textes de référence sont ici. Globalement, la nouvelle version indique des modalités spécifiques en fonction de la surface SRT de l’extension.

  • moins de 50 m² : il vous suffit de respecter des niveaux d’isolation en justifiant d’un R minimum – il n’est pas impératif de faire appel à un thermicien, par contre il est conseillé de faire préciser dans les devis/factures des entreprises les données d’isolation. Vous devez produire une attestation au permis de construire (qu’il est possible de renseigner soit même, les seules données étant les coordonnées du projet), et une attestation finale (une personne vient sur site à la livraison vérifier la conformité de la réalisation par rapport aux niveaux d’isolation).
  • Entre 50 et 100 m² : Il vous sera demandé uniquement le calcul Bbio. Autrement dit, les seules exigences concerneront l’enveloppe thermique du bâtiment, à exclusion des systèmes énergétiques et la ventilation. Votre thermicien réalisera le calcul thermique du bâtiment, réalisera l’attestation permis, et le rapport complet expurgé des systèmes. A la livraison du bâtiment, une attestation finale doit être réalisée (une personne vient sur site à la livraison vérifier la conformité de la réalisation par rapport aux niveaux d’isolation).
  • Au dela de 100 m² : vous devez respecter la RT2012 dans son intégralité, c’est à dire l’ensemble des garde fous et le calcul thermique. Seule la mesure d’étanchéité à l’air est conditionnée au fait de disposer d’un volume ouvert sur le bâtiment existant permettant l’installation du blower door.

La SRT s’entend comme étant la surface RT2012. Elle inclut l’ensemble des pièces chauffées, et les parois.

Voir le tableau des résistances thermiques minimales dans le cas d’une extension inférieure à 50 m²

Réalisez vous des missions partielles ?


S’entend par mission partielle une prestation qui se limite à l’attestation de prise en compte de la RT2012 au moment du permis de construire. Nous avons pour principe de ne proposer que des devis qui intègrent l’ensemble de la mission. Pourquoi ?

1 – Confier au thermicien uniquement le calcul Bbio et l’attestation est dangereux dans le sens ou il est souvent nécessaire d’être bien mieux isolé que le seuil réglementaire pour valider le coefficient Cep, notamment pour les projets chauffés avec un poêle à bois. Nous réalisons donc dès le premier calcul la vérification de l’ensemble des garde fous, afin d’éviter les mauvaises surprises par la suite. Il n’y a aucune raison de ne vérifier qu’une partie des exigences à ce stade.

2 – Nous ne réalisons pas de missions sans conseils, ou vendus en plus comme une option, car nous pensons que c’est le cœur du métier du thermicien d’optimiser le bâtiment. C’est pourquoi nous proposons une démarche d’optimisation globale incluant une analyse du projet via outil de simulation thermique, et grille d’analyse. La RT2012 est insuffisante, partielle dans son approche, partiale concernant certains systèmes (notamment les poêles à bois bûches). Se baser uniquement sur les indicateurs de la RT ne vous permet pas de savoir si votre projet sera confortable, ni si son impact environnemental sera minimum.

Par contre, si vous êtes dans un cas de figure ou la suite du projet de construction est conditionnée, rassurez vous. Si notre devis intègre l’ensemble de la mission, ce qui sera facturé par fiabitat correspondra au travail réellement effectué. Donc si le projet s’arrête assez prématurément, ce que nous facturons sera proche du contenu de l’attestation au permis.

Pouvez vous réaliser les mesures d’étanchéité ?


Nous pouvons vous accompagner pendant la conception pour vous indiquer comment concevoir un bâtiment étanche puisque c’est l’une de nos spécialités.

1 – Nous pouvons réaliser la sensibilisation des entreprises et le test intermédiaire pendant le chantier une fois l’étanchéité réalisée (c’est à ce stade que les fuites sont détectables et corrigeable, à la livraison du bâtiment il est trop tard).

2 – La structure qui a réalisé l’étude thermique ne peut pas réaliser le test final, mais nous pouvons vous orienter vers des professionnels locaux compétents.

Le contenu des études RT2012 des bureaux d’études est-il identique ?


rt2012-attestationsNon puisque chaque bureau d’étude a sa spécificité. Et c’est pourquoi il ne vaut mieux pas comparer uniquement les prix pratiqués par les uns et les autres pour faire son choix.

  • L’étude RT détermine un nombre important de prescriptions sur le projet. Prescriptions qui auront un impact économique sur votre budget. Il n’est donc pas superflu de passer du temps en amont sur l’étude pour optimiser l’ensemble des paramètres : le gain que vous réalisez à choisir une étude RT bon marché peut se traduire par des surcoûts sur le bâtiment.

  • L’expérience et la culture du thermicien compte. Si vous souhaitez réaliser un bâtiment en écoconstruction, votre intérêt est de faire appel à une structure spécialisée sur le sujet. Le thermicien n’est pas simplement un opérateur qui saisit le bâtiment sur un logiciel et édite un rapport générique. Son expérience et sa connaissance des systèmes constructifs est fondamentale. Par exemple, votre chauffage sera un poêle à bois bûches. Le rôle du thermicien est de vérifier le bon fonctionnement de l’équipement par rapport à l’agencement des pièces, l’inertie thermique, l’usage du lieu, et dimensionner le système. Pour ce faire, cela suppose une bonne expérience sur le sujet.

Nous voyons régulièrement des retours de gens qui ayant réalisé une étude thermique par un BET X nous disent que “le BET nous a dit que la VMC double flux ne passait pas” ou “le poêle à bois n’est pas autorisé”, “ne respecte pas l’exigence en énergie primaire”, alors qu’à la lecture de l’étude RT, la plupart du temps c’est juste que le bureau d’études n’a pas voulu prendre le temps d’optimiser certains paramètres du projet pour changer la donne.

Par contre, il est vrai que les livrables sont sensiblement génériques, puisque le rapport standardisé est commun à tous les logiciels. Le problème est que celui ci est illisible et incomplet. Les différences entre les bureaux d’étude se joueront aussi sur les documents que produit le bureau d’étude en plus pour présenter de manière plus lisible les résultats. Il est fondamental que vous sachiez exactement quelles sont les hypothèses considérées pour les traduire aux entreprises. Cela évite les erreurs qui peuvent couter cher à la fin du chantier. Cela joue sur le temps que le thermicien consacre à votre projet.

Quelle est la responsabilité du bureau d’étude vis à vis du maître d’ouvrage ?


Autrement dit, s’il y a un souci, qui est responsable ?

Principe général : la RT2012 vous engage en premier lieu en temps que maître d’ouvrage, puisque son respect conditionne l’obtention de l’attestation d’achèvement de travaux, voire l’obtention d’aides financières. Cela signifie que si des non conformités sont relevées, il vous appartient de mettre en responsabilité les différents intervenants du projet, mais encore faut il démontrer qu’il existe une faute.

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, le champ de la RT 2012 ne s’arrête pas aux simples isolants utilisés mais va par exemple jusqu’au choix de robinetterie (même si rarement vérifié), à une description précise du choix des émetteurs de chauffage. Les données des produits peuvent faire varier significativement un résultat.

Plusieurs problèmes peuvent se poser, pour lesquels le bureau d’études n’est pas responsable :

  • Vous avez réalisé une étude RT2012 mais entre temps certains choix ont changé. A la livraison des travaux, l’étude que vous devez produire doit être basée sur la réalité de ce qui a été construit. Avec le risque que les modifications que vous avez apporté au projet rendent le projet non conforme. Cela suppose donc que le thermicien soit informé des modifications portées au projet, et aussi de garder des marges de manœuvres raisonnables vis à vis des garde fous.

  • L’étude réalisée au moment du permis de construire est basée sur des informations génériques. Par exemple, vous voulez une VMC double flux, le thermicien considère un rendement de 85%. Vous choisissez un matériel bon marché annoncé sur la brochure à + de 90% et serein, vous posez ce produit. Arrive la fin du chantier et le contrôleur vous signifie que cette VMC n’a pas de certification et que donc son rendement doit être pris en compte par l’étude à 50%. Conséquence : vous ne respectez plus les garde fou de la RT avec cette hypothèse, vous risquez de ne pas pouvoir produire une étude RT2012 conforme sans changer de VMC… Dommage.
    Idem pour les choix de radiateurs ou les données techniques de ceux ci ont une incidence significative. Cela veut dire que le rôle du thermicien devrait être de vous accompagner pour vous guider dans le choix des systèmes : par exemple comment choisir un ballon thermodynamique, quels sont les critères de performances pour le poêle à bois, etc. Ce sont des sujets techniques qui sortent de la simple saisie dans un logiciel.

  • Combien de gens découvrent à la réception des travaux que l’attestation produite au moment du permis de construire ne constitue pas l’étude thermique RT2012 exigible à la réception ? Et que faire si l’étude thermique complète diligentée alors en urgence indique des non conformités ? Qui est responsable : le bureau d’études qui a réalisé une mission partielle ou le maître d’ouvrage ? C’est pour cette raison que nous ne proposons pas de mission partielle, cela n’est pertinent pour personne.

Le tableau que nous dressons ici grossit volontairement le trait, nous voulons simplement dire que l’accompagnement du bureau d’études sert à cela : vous accompagner pour que les bonnes décisions soient prises, cela suppose plus que la simple livraison de rapports standardisés. C’est pourquoi il faut d’après nous fuir les prestations partielles et rechercher les missions d’accompagnement qui incluent un travail de conseil sur les systèmes, ainsi qu’une vérification avant chantier que vos choix/devis correspondent à l’étude.
Enfin, cela plaide pour que les BET incluent dans leur offre un descriptif non technique précisant l’ensemble des hypothèses prises par l’étude, que vous puissiez en appréhender le contenu voire l’utiliser pendant le choix des entreprises pour qu’elles soient guidées.

Concernant la responsabilité du bureau d’études, signalons que comme tous les acteurs intervenant dans l’acte de construire se doivent, nous disposons d’une couverture décennale auprès de EUROMAF pour la réalisation d’études thermiques et les différents autres métiers du bureau d’études (études en génie climatique, mesures d’étanchéité à l’air, maîtrise d’œuvre).

Une question sur nos prestations RT2012 ?


 

Send messageclear