Le lobby du chauffage électrique veut faire annuler la RT 2012

C’est un peu ” l’info ” de la semaine, présentée dans un article du moniteur le 12 janvier. Deux syndicats représentant différents industriels oeuvrant dans le chauffage électrique ont déposé un recours devant le conseil d’état au motif que la RT 2012 ne respecte pas “les décisions actées dans le grenelle de l’environnement”.
En soit, le risque d’annulation de la RT 2012 est quasi nul, les acteurs du bâtiment n’ont pas à retenir leur souffle. L’action ressemble plus à un baroud d’honneur après moults tentatives d’inflexion du texte de loi depuis qu’il est présenté devant les assemblées qu’à une vraie problématique relevée et risquant d’aboutir.
Mais le propos est interessant, et renvoie à la manière dont le concept d’énergie primaire est considéré en France, et à la pollution induite par le chauffage électrique.