Ugo Degrigny - Co-fondateur de la SCOP Fiabitat. Initialement concentré sur les activités de conception de logements, je n'interviens plus actuellement qu'en consultation sur les sujets réclamant mes compétences spécifiques : conception, regard global sur le bâti, connaissance du bâti et des matériaux anciens, constructions en paille, autoconstruction, et formations sur tous ces thèmes.

construire une maison bioclimatique complètement passive

Chapitre 4 sur 4 du dossier La conception bioclimatique

Mais tout cela ne vous suffit pas et vous souhaitez vous passer complètement de chauffage ? Qu’à cela ne tienne : c’est possible aussi ! Par contre autant vous le dire tout de suite, la maison ainsi conçue, bioclimatique ET passive, ne ressemblera pas à une maison. Et je le rappelle aussi, l’exemple qui suis n’est valable que pour un climat correspondant au climat précédemment défini (semi-continental tempéré).

Bioclimatisme, travaux pratiques : mise en application

Chapitre 3 sur 4 du dossier La conception bioclimatique

Ce rapide tour d’horizon fait, le schéma de notre maison bioclimatique émerge très naturellement : matériaux accumulateurs au milieu, isolants autour, et éventuellement structure porteuse en bois. Les accumulateurs internes peuvent être en n’importe quel matériau (parmi les accumulateurs), mais ils doivent avoir une couleur qui permette l’absorption du rayonnement solaire lumineux s’ils sont directement soumis à l’énergie solaire. La couleur du mur joue alors un grand rôle : s’il est blanc, il réfléchira la chaleur sans chauffer. Au contraire, une paroi noire va rapidement devenir brûlante en surface, ce qui n’est pas non plus le but recherché. La teinte idéale est celle de la terre : de brun clair à foncé en passant par les teintes ocre, oranges, rouges…

Les propriétés des matériaux de construction

Chapitre 2 sur 4 du dossier La conception bioclimatique

L’essentiel du travail est fait. Il ne nous reste plus qu’à trouver des matériaux et techniques de construction capables de répondre à notre cahier de charges. C’est beaucoup plus simple qu’il n’y paraît même si l’explication rationnelle qui va suivre utilise des dénominations complexes pour désigner les propriétés des matériaux. Je ne dresserais pas ici la liste de tous les matériaux et je ne donnerais pas de chiffres sur les propriétés car en fin de compte, peu importe. Ce sont les principes qui sont déterminants et non le nombre de chiffres après la virgule.

Que signifie “bioclimatique” ? Prendre en compte l’humain et le climat.

Chapitre 1 sur 4 du dossier La conception bioclimatique

Construire bioclimatique veut dire construire en prenant en compte les interactions entre le climat et l’écosystème. Plus simplement, qu’on construit en s’adaptant au mieux au site de la construction. Cette adaptation a deux buts principaux : se protéger des aléas du climat (froid/chaud, vent, pluie etc.), profiter des bienfaits du climat (lumière, chaleur ou fraîcheur naturelle selon la saison, brise douce, etc.)

Les champs électromagnétiques

Chapitre 5 sur 5 du dossier Les polluants dans l'habitat

4- LES CHAMPS ÉLECTROMAGNÉTIQUES Les champs électromagnétiques sont l’ensemble des ondes, radiations ou rayonnements qui sont produits par tous nos objets quotidiens. Il s’agit de tous les rayonnements qui ne sont pas ionisants (radioactifs) : infrarouges, micro-ondes, radio, radar etc. Il existe naturellement des champs électromagnétiques, mais le développement des activités modernes crée des champs…

Les polluants solides

Chapitre 4 sur 5 du dossier Les polluants dans l'habitat

3- LES POLLUANTS SOLIDES Ce sont les substances nocives qui ne sont pas gazeuses. Elles se trouvent rarement diffusées dans l’atmosphère d’une pièce et sont la plupart du temps dangereuses par absorption buccale. Nous incluons dans ce chapitre les polluants tels que l’amiante et les laines minérales, qui sont dangereux sous forme de poussière solide…

Les polluants volatils dans l’air

Chapitre 3 sur 5 du dossier Les polluants dans l'habitat

2- LES POLLUANTS VOLATILS DANS L’AIR La pollution de l’air à l’intérieur des maisons vient de nombreuses sources. Et elle est plus nocive que celle de l’air extérieur. En effet, les gaz qui polluent la planète et qui participent au plus gros de l’effet de serre (naturel et additionnel), comme la vapeur d’eau, le dioxyde…

Les polluants radioactifs

Chapitre 2 sur 5 du dossier Les polluants dans l'habitat

1- LES POLLUANTS RADIOACTIFS La radioactivité dans les habitations est un problème qui s’est posé de tous temps, mais nous n’en avons conscience que depuis que nous savons la mesurer, bien entendu. Au départ la radioactivité est naturelle, certains minerais sont naturellement radioactifs à forte dose comme l’uranium, le radium ou encore le thorium. Ces…