• Arrivée des panneaux sur le chantier

  • Montage des parois

  • Panneau de plancher intermédiaire préfabriqué

  • Principe de charpente en chevron autoporteur

  • Mur accumulateur dans le séjour en brique de terre crue

  • Installation de la VMC double flux

  • Membrane étanche à l’air

  • Montage de la porte soufflante

  • Sensibilisation des acteurs du chantier sur l’étanchéité à l’air

  • Vincent, de fiabitat présente le fonctionnement de la mesure d’étanchéité

  • Vue du nord

  • Maison terminée (façade Sud)

Données

Maître d’ouvrage:
  • Famille F.

Date:
  • 2010/2012

Descriptif:
  • Maison Individuelle

Missions confiées à Fiabitat :
  • Optimisation énergétique du projet

  • Dimensionnement des systèmes

  • Test d’étanchéité en phase chantier

  • Test d’étanchéité en phase réception

Autres intervenants :

Présentation

Cette maison individuelle se rapprochant de la démarche passive a été réalisée courant 2011-2012 dans l’Yonne à Courson par un constructeur bois spécialisé dans les constructions basse énergie / écoconstruction. L’ambition était de faire un projet optimisé au niveau des consommations et du confort estival, avec un chauffage assuré par un petit poêle à granulés (d’où le fait qu’il n’est pas nécessaire ici d’atteindre le passif : le système de chauffage est adapté, les différences de consommation avec un projet qui serait plus isolé sont marginales).

 

Descriptif du projet :

Performances thermiques issues calcul STD (tous les résultats sont annoncés par m² habitable et énergie primaire non renouvelable) :
besoin d’énergie pour le chauffage 22 kWh/m².a
consommation conventionnelle énergie primaire (chauffage, Rafraichissement, ECS, auxilliaires, usages) : 88 kWh/m².a (56 kWhep/m².a si l’on inclut la production photovoltaique)

Enveloppe & systèmes :
Bâtiment en ossature bois sur dallage sur terre plein isolé par 12 cm de panneaux de polyuréthane. Mur extérieur en ossature bois de 220 mm isolé en ouate de cellulose insufflée, complété par une fibre de bois rigide de 40 mm.

Toiture isolée avec 300 mm de ouate de cellulose. Menuiseries triple vitrage FE/Argon bois/alu, occultation par brise soleil orientables, très bonne étanchéité à l’air mesurée à n50 inférieur à 1.1 vol/h, ventilation double flux HR Zehnder ComfoAir 350.
Traitement de l’ensemble des ponts thermiques.
Chauffage par poêle à bois granulés. Eau chaude sanitaire solaire avec appoint électrique.

 

Commentaire :
L’entreprise qui a réalisé l’étanchéité à l’air de ce projet est expérimentée en construction Passive. L’enveloppe est assurée par un frein vapeur hygrovariable et des accessoires. Tous les réseaux circulent dans des espaces techniques intérieurs dédiés. Parmi les détails techniques originaux nous soulignons la présence d’une porte d’entrée traditionnelle tiercée, choix esthétique, qui à elle seule représente les deux-tiers du débit de fuite d’air.

Sur le même sujet